Népal, un patrimoine réduit en poussière.


C'était à la fin du mois d'Avril 2015. Un puissant séisme d'une magnitude de 7,8 sur l'échelle de Richter frappe le centre du Népal. Il sera suivi d'une importante réplique au début du mois de mai. Plus de 8800 personnes ont péri et plus de 500 000 maisons ont été détruites dans ce tremblement de terre d'une ampleur exceptionnelle.

C'est tout un patrimoine culturel qui a été réduit en poussière, ces vestiges constituaient «le coeur social, religieux et urbanistique de la captiale», issue des cultures et religions hindoue, bouddhiste et tantrique. La place centrale "Durbar Square" est méconnaissable.

Aujourd'hui, c'est tout un pays qui vit dans l'angoisse d'un nouveau séisme; la rupture de la faille s'est arrêtée à onze kilomètres sous Katmandou, laissant la section supérieure intacte. Ce qui, selon les spécialistes, signifie qu'elle est soumise à une pression constante, qui provoquera un autre séisme d'envergure dans le futur.

Ci-dessous, quelques photos de ce patrimoine détruit, prises en 2012.


Laurent Perpigna Iban © Tous droits réservés