19 Mai 2016, Bordeaux. Nassés sous le pont Meriadeck.


Pour cette nouvelle journée de mobilisation contre la Loi Travail, des milliers de manifestants ont encore une fois battu le pavé. Peu après 12:30, les forces de polices, très présentes visuellement depuis le départ du cortège, ont nassé la queue de cortège, où se trouvaient lycéens, étudiants, autonomes, ainsi que le syndicat CNT. Deux barrages de forces de l'ordre se alors sont positionnés à chaque sortie du pont, encerclant plusieurs centaines de personnes et provoquant quelques échauffourées avec les manifestants. Le syndicat "Solidaires", qui précédait la fin du cortège, et qui s'est retrouvé a proximité immédiate du cordon de CRS a immédiatement stoppé sa marche, afin "de ne laisser personne se faire arrêter". Les militants de SUD n'avanceront plus malgré les menaces, appuyés par leur camion et sa sono. Ils se retourneront vers les manifestants nassés afin de leur prouver leur soutien. Pendant ce temps, à l'intérieur du tunnel, ce fut un face à face assez tendu. Boules de peintures et pétards contre gaz lacrymogènes et grenades assourdissantes, pendant une trentaine de minutes, avant que le cortège ne reprenne ses droits, un peu à la surprise générale.


Laurent Perpigna Iban © Tous droits réservés