Le Kurdistan irakien au centre de la tourmente diplomatique.


A une semaine du référendum d’indépendance du Kurdistan irakien, tous les regards convergent vers Erbil. Surtout ceux des chancelleries étrangères. La situation semble évoluer d’heure en heure. Cette consultation, annoncée pourtant depuis le mois de Juin 2017, est désormais au centre de toutes les préoccupations. Les uns après les autres, les pays de la région se positionnent. Côté occidental, les Etats-Unis et leurs principaux alliés redoublent d’efforts afin de convaincre Massoud Barzani et le GRK (Gouvernement régional du Kurdistan) de reporter ce référendum. Etat des lieux.

A LIRE ICI


Laurent Perpigna Iban © Tous droits réservés