SILENCE

Bordeaux n'est plus que l'ombre d'elle-même. La frénésie de ses rues, de ses marchés, et de ses nuits a laissé place à un vide abyssal, à peine dérangé par le va-et-vient des forces de l'ordre. La flèche St-Michel semble orpheline, la place de la Bourse n'a pas été aussi peu photographiée depuis le début du XXIe siècle, la Rocade aussi fluide. 

Pourtant, ce choc visuel n'est pas le plus déroutant: le silence qui règne dans les rues de la ville est à couper le souffle. Pendant que Rosa, Manon, Grégoire et les autres personnages de notre feuilleton continuent leurs combats quotidiens, Revue Far Ouest vous emmène dans une visite inédite, celle d'une ville millénaire dont le pouls s'est soudain arrêté de battre.

Laurent Perpigna Iban © Tous droits réservés