FOLKLORE DU QUOTIDIEN

Laurent Perpigna Iban

12 Juillet 2016: 10 ans après, contrastes libanais.

12/07/2016

Le 12 juillet 2006, l'état d'Israël attaque le territoire libanais, pour récupérer Ehud Goldwasser et Eldad Reguev, deux soldats de Tsahal, capturés par le Hezbollah sur la frontière avec le Liban.

De 1975 à 1990, le pays du cèdre, dont la superficie ne dépasse pas celle de la Gironde, avait vu une sanglante guerre civile détruire toutes ses infrastructures. Presque miraculeusement, le Liban avait réussi à tourner la page de 15 années de guerre, qui coutèrent la vie à pas moins de 150 000 personnes.

Mis sous tutelle syrienne suite aux accords de Taef, une difficile et lente reconstruction s’est opérée. Reconstruction fortement perturbée par les problèmes politiques et économiques, et ce, malgré une aide internationale considérable. Cela aboutit à une situation de très fortes disparités au sein du pays.

Les violent combats qui opposeront armée israëlienne et forces du Hezbollah durant 33 jours auront des conséquences catastrophiques sur le pays : « Tous les efforts de reconstruction entrepris par le Liban pour se relever de la guerre civile ont été anéantis par les bombardements israélien ; le Liban a été ramené quinze ans en arrière » déclarera le porte-parole du Bureau du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Etat des lieux, dix ans après, en images :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Laurent Perpigna Iban © Tous droits réservés